Canal

LogementsEntreprisesLogistiqueEspaces vertsEquipementsProjets mixtes

Pour la mise en œuvre du Plan Canal, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a mandaté une équipe dédiée qui comprend notamment trois chefs de projet au sein de la Société d’Aménagement Urbain (SAU). Cette équipe est chargée de la mise en œuvre opérationnelle du Plan Canal.

Le périmètre opérationnel de 700 hectares du Plan Canal, dont 300 hectares publics, est l’une des zones d’intervention de la SAU dans lesquelles elle dispose d’une maîtrise foncière limitée. La SAU y intervient de deux manières : soit en jouant un rôle de coordinateur et de facilitateur des projets publics et privés, soit en initiant et mettant en œuvre des projets. Depuis le début de ses activités, cette équipe s’est impliquée dans une centaine dossiers de natures très diverses.

Ainsi, pour ne citer que quelques exemples révélateurs de cette diversité :

  • la SAU a acheté le garage Citroën-Yser pour y permettre la création du musée d’art moderne et contemporain d’ampleur internationale souhaité par la Région et s’est assuré la maîtrise foncière d’un terrain situé de l’autre côté du canal, à côté de Tour et Taxis, pour y permettre, notamment, la relocalisation des activités du garage Citroën.
  • la SAU a participé, après plusieurs autres institutions régionales, aux travaux préparatoire à l’installation, dans le quartier Birmingham, d’une unité de production de matériaux de réparation du réseau d’égouts de Vivaqua. Ce travail, en amont de la demande de permis, a permis d’améliorer le projet, dans l’esprit du Plan Canal : meilleure mixité de fonction avec l’ajout de logements, meilleur maillage urbain avec une traversée d’îlot, meilleure qualité architecturale…  
  • la SAU a participé, en collaboration avec la commune et plusieurs autres institutions régionales, aux travaux préparatoires à la mise à l’enquête publique du PPAS Biestebroeck et a organisé la concertartion et la co-production avec les porteurs de projets pour les différents développements immobiliers du bassin de Biestebroeck, dans le respect des principes du Plan Canal. Par ailleurs, sur la rive droite du bassin de Biestebroeck, la SAU s’est  impliqué dans les négociations en vue du départ d’une entreprise de stockage de carburants dont la présence obérait les nouveaux développements (logements, etc.) prévus par le PPAS. Et sur la rive gauche, la SAU a travaillé avec une entreprise logistique pour rationnaliser son occupation au sol et ainsi libérer de l’espace pour un futur projet « Plan Canal ».
  • la SAU est également impliqué dans les travaux préparatoires à la création, à l’avant-port, terminal Roll On – Roll Off (ou Ro-Ro) pour le transit par voie d’eau des véhicules de seconde main. Cette activité, très présente à Anderlecht, en bordure de la portion sud du canal, sera à termes relocalisée le long de son tracé nord. Dès lors la SAU pilote une task force pour accompagner, dans le quartier Heyvaert, la reconversion des bâtiments et terrains actuellement occupés par les marchands de voitures d’occasion.

Mis à jour: 2016.11.28

PPAS Biestebroeck © Aries/BuurBassin de Biestebroeck à AnderlechtBassin de Batelage à Anderlecht © SAU-MSI (C.H.)Citroën Yser © SAU-MSI/Reporters

Project managers

  • Claire HEUGHEBAERT +32 (0)2 899 38 09
  • Olivier MENALDA +32 (0)2 899 38 11
  • Charlotte KOKKEN +32 (0)2 899 38 10