Bip - LE CHAT cartoon museum

CultureEquipementsLoisirs

La Société d’Aménagement Urbain (SAU) est propriétaire du site du Bip - Maison de la Région, qui se trouve au coin de la rue Royale et de la place Royale, entre le Musée des Instruments de Musique et le Palais royal. Généralement appelé « Bip », l’abréviation de « Brussels Info Place », ou parfois aussi « Complexe ‘Royale’ », ce site est une vitrine de la Région de Bruxelles-Capitale.  

Le Gouvernement régional a chargé la SAU d’y construire un immeuble modulable pour accueillir une nouvelle page de la culture belge et bruxelloise : le projet « LE CHAT cartoon museum » de Philippe Geluck. Cette nouvelle institution culturelle  sera, une fois construite, accessible via le portail ceint de deux lions du 6 rue Royale, l’entrée de la Cour des Lions, à droite des bâtiments du Bip. Sur une parcelle qui appartient également à la SAU, enclavée entre ceux-ci et Bozar, se trouve actuellement  un bâtiment désaffecté de très longue date et sans intérêt patrimonial. Cet édifice est le seul à ne pas être classé dans ce périmètre historique et culturel particulièrement dense. Il sera remplacé par une nouvelle construction qui a fait l’objet d’une étroite concertation avec la Commission royale des Monuments et sites.

  • La SAU a désigné l’Atelier Pierre Hebbelinck dans le cadre d’un appel d’offres public pour sélectionner l’architecte de ce futur bâtiment.
  • La SAU financera la construction de l’immeuble « brut », modulable, tandis que Philippe Geluck financera l’ensemble des aménagements intérieurs avec  le soutien de ses mécènes et sponsors privés.
  • LE CHAT cartoon museum occupera quelque 4.000 m2 de surfaces brutes sur 7 étages, dont 4 hors sol.
  • Il viendra s’enchâsser entre des édifices classés, sur un site marqué par plusieurs strates de l’histoire du pays, et la SAU a donc beaucoup dialogué avec la Commission royale des Monuments et sites et l’asbl Mont des Arts.
  • La SAU a aussi pris contact dès le départ avec les institutions culturelles voisines afin d’optimaliser son intervention dans ce périmètre pour qu’elles puissent éventuellement aussi en bénéficier. Ainsi, le futur bâtiment offrira au Palais du Coudenberg une nouvelle liaison entre les vestiges archéologiques situés au sous-sol et le reste du parcours muséal situé au rez-de-chaussée, ce qui facilitera notamment l’accueil des personnes à mobilité réduite. Par ailleurs, des niveaux en sous-sol seront créés pour permettre à Bozar d’agrandir ses espaces de stockage, avec pour lui un accès direct à ces niveaux par l’étage de sa salle Henry Le Bœuf.
  • La SAU prévoit d’introduire la demande de permis d’urbanisme en 2019, d’entamer le chantier de construction en 2020 et de l’achever en 2022, l’équipe de Philippe Geluck assurant ensuite les aménagements intérieurs pour ouvrir le musée en 2023.

Mis à jour: 2018.11.22

La future implantation du musée du Chat et du cartoon. © sau-msi.brussels(P.Sa.) Plan de la future implantation du musée du Chat et du cartoon. © sau-msi.brusselsSimulation d’une vue de haut sur le futur bâtiment depuis le parc de Bruxelles. © Atelier Pierre HebbelinckLE CHAT cartoon museum aura une cafeteria  avec une magnifique sur le centre-ville et le Parc de Bruxelles. © Atelier Pierre Hebbelinck

Project managers