Inauguration de 4 bâtiments emblématiques restaurés de l’Hippodrome d’Uccle-Boitsfort

14 septembre 2016
InaugurationInaugurationInaugurationGrande tribuneGrande tribunePesage et tour des arbitresPetite tribune
Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi VERVOORT, a inauguré ce mercredi midi 4 bâtiments remarquables de l’Hippodrome d’Uccle-Boitsfort, après leur restauration extérieure pilotée et financée par la Société d’Aménagement Urbain (SAU) et menée par ORIGIN Architecture & Engineering.
La grande tribune, la petite tribune, le bâtiment du pesage et la tour des arbitres, dont la restauration vient de s’achever, seront accessibles ce dimanche 18 septembre à l’occasion des Journées du Patrimoine. 

Le Ministre-Président a coupé le ruban symbolique en compagnie de Gilles DELFORGE, directeur de la Société d’Aménagement Urbain (SAU) de la Région de Bruxelles-Capitale, qui a piloté et financé, avec la collaboration de la Direction des Monuments et Sites, cet ambitieux chantier de restauration, d’un coût total de 6 millions d’euros ; de Charlotte NYS, associé du bureau bruxellois ORIGIN Architecture & Engineering, spécialisé dans la restauration et la rénovation de monuments et de sites ; et de Michel CULOT, Administrateur délégué de DROH!ME Invest, à qui la SAU a attribué une concession d’exploitation de l’ancien hippodrome à des fins récréatives, éducatives et culturelles respectueuses de ce site classé de 32,5 hectares.

C’est d’ailleurs DROH!ME, avec la collaboration des experts d’ORIGIN, qui organise les visites guidées prévues ce dimanche 18 septembre, entre 10h à 18h, dans le cadre des Journées du Patrimoine.

Le Ministre-Président Rudi VERVOORT a tenu à « féliciter la SAU et ORIGIN pour la qualité de la restauration, qui a redonné à ces 4 bâtiments leur lustre d’antan. En menant cette opération, la SAU a rendu au site classé de l’ancien hippodrome ses édifices phares. Ils vont renforcer son attractivité et permettre, dans le cadre de la concession confiée à DROH!ME, de rencontrer les objectifs de la Région pour cette « porte d’entrée » de la Forêt de Soignes : l’accueil des familles, la restauration du patrimoine majeur et la préservation de l’environnement. »

Gilles DELFORGE a, lui, souligné que « le fait d’avoir mené à bien ce chantier de restauration emblématique en deux ans, tout en attribuant et en supervisant la concession pour le développement du site, montre la capacité de la SAU à remplir les missions très diversifiées que lui confie la Région ».  

Accueillir les familles, restaurer le patrimoine, préserver l’environnement : les objectifs de la Région et le rôle de la SAU

Implanté en bordure de la forêt de Soignes, au carrefour de l’avenue Roosevelt et de la Chaussée de la Hulpe, l’hippodrome d’Uccle-Boitsfort est une véritable porte d’entrée de la forêt de Soignes. Le site de 32,5 hectares comprend l’ancienne piste de course et 29 bâtiments au total. La Région de Bruxelles-Capitale y poursuit trois grands objectifs : préserver le patrimoine naturel et historique ; développer un espace vert récréatif qui permette aux familles de s’en approprier l’usage ; développer les fonctions récréatives, éducatives, culturelles du site ainsi que sa fonction de « porte d’entrée » de la Forêt de Soignes.

La Région de Bruxelles-Capitale a concédé en 2012 à la Société d’Aménagement Urbain (SAU) un droit d’emphytéose de 99 ans, avec comme missions, d’une part, d’assurer la restauration patrimoniale des principaux bâtiments du site ; et, d’autre part, d’organiser son développement et son animation par le biais d’une mise en concession.

La première phase du chantier de restauration, confié à l’entreprise GROUP MONUMENT, spécialisée dans la restauration d’ouvrages chargés d’une valeur en termes d’histoire de l’art, avait été lancée le 12 août 2014. Les 4 bâtiments remarquables concernés, dont ORIGIN Architecture & Engineering a supervisé la restauration de l’enveloppe extérieure pour la SAU, ont donc été inaugurés ce mercredi 14 septembre 2016.

Pour organiser le développement de l’espace vert récréatif, la SAU, après  un appel d’offre aux niveaux belge et européen, sur base de critères de sélection stricts (respect et mise en valeur du patrimoine naturel et architectural ; gratuité de l’accès à la majorité du site ; etc.), a désigné DROH!ME Invest comme concessionnaire pour une période de 15 ans prenant cours le 1er juillet 2014. DROH!ME Invest est notamment chargé des aménagements intérieurs de trois des bâtiments inaugurés ce mercredi.

Origin a rendu à l’hippodrome son lustre d’antan

La philosophie de restauration d’ORIGIN Architecture & Engineering, pour ce chantier comme pour de nombreux autres bâtiments exceptionnels, a consisté à donner un futur à la richesse du passé, en adoptant une approche respectueuse du patrimoine. Ceci en ramenant l’esprit pittoresque d’origine des bâtiments, sans chercher une totale authenticité eu égard aux nombreuses transformations irréversibles opérées au fil du temps. Avec comme objectif complémentaire de rendre plus lisibles les liens entre les trois bâtiments.

Avec son équipe pluridisciplinaire forte de 29 spécialistes (architectes, ingénieurs, historien) ORIGIN a pris en charge toutes les études et le suivi de la restauration de 4 bâtiments emblématiques du champ de courses, dont les activités hippiques ont pris fin en 1995.

Les origines de l’hippodrome de Boitsfort remontent à 1875 avec l’élaboration des plans du champ de courses par l’architecte paysagiste Edouard Keilig. Construites en 1878 dans un style éclectique pittoresque, la grande et la petite tribune présentent un intérêt tant architectural que technique et historique. Munie à l’origine d’escaliers et de coursives en bois, de façades en maçonneries de briques et pierres, de corniches débordantes qui ont aujourd’hui disparu, la grande tribune a été transformée et agrandie à plusieurs reprises mais le volume et la fonction d’origine sont restés lisibles. La petite tribune avait, elle, subi peu de transformations extérieures, ce qui en fait un témoin représentatif de la construction originelle de l’hippodrome. Quant au bâtiment de pesage, son élément primitif construit en 1900 dans un style éclectique teinté d’Art Nouveau a conservé ses qualités et son authenticité. En 1951 l’architecte Breydel y a ajouté une extension moderniste consistant en un petit volume en béton sur pilotis avec une baie vitrée sur toute la largeur, offrant une vue panoramique sur la piste. Ce dernier a également construit la tour des arbitres, également appelée tour de démarrage, dans un style moderniste.

Le DRO!ME Melting Park, parc de loisirs d’une nouvelle génération

Pour l’exploitation du site, DROH!ME Invest, filiale de VO Group, a développé un projet innovant. Parc de loisirs d’une nouvelle génération, doté d’une forte ambition sociétale, le Droh!me Melting Park proposera des activités ludiques, pédagogiques et récréatives organisées autour de 5 pôles : la nature, le sport,  la culture, l’éducation et la détente. Ambitions : promouvoir la nature et la biodiversité en ville, fédérer les familles, créer un lien fort avec la Forêt de Soignes, devenir une destination-phare aux plans touristique, culturel et éducatif.

Tout en planchant sur une série de projets ambitieux, dont les aménagements intérieurs des bâtiments restaurés, DROH!ME propose déjà, de manière ponctuelle ou régulière selon les cas, une série d’activités culturelles, sportives et récréatives.

Ainsi, le dimanche 18 septembre, à l’occasion de la journée sans voiture et du patrimoine, DROH!ME présente le Lazy Sunday, un événement détente et découverte qui s’adresse en particulier aux familles. De 9 à 22 heures, le Lazy Sunday propose une combinaison inédite d’activités plaisirs : cours collectifs pour les sportifs, brunch, échoppes bio, exposition d’arts plastiques, visites guidées sur le patrimoine, concerts…

  

 

Téléchargement
application/pdf Persbericht (27.32 Ko)
Plus d'infos sur
Hippodrome Sites
Hippodrome Développements

La SAU cherche un administrateur expert indépendant (H/F)

3 décembre 2018

CV et lettre de motivation à envoyer avant le 31 décembre 2018.

Détails ici.

Lire la suite

Une quarantaine d’occupants temporaires sélectionnés dans le cadre de la gestion transitoire de Usquare.brussels

27 novembre 2018

Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, a présenté ce mardi les 41 premiers occupants temporaires du site de l’ancienne caserne Fritz Toussaint, à Ixelles, qui ont été sélectionnés par la Société d’Aménagement Urbain dans le cadre de...

Lire la suite

Brochure « LE CHAT cartoon museum »

23 novembre 2018

La SAU a édité une brochure consacrée au bâtiment qu’elle va construire près du Palais Royal de Bruxelles pour LE CHAT cartoon museum. Ce document est téléchargeable gratuitement via ce...

Lire la suite